Comment réussir sa campagne de crowdinvesting?

Votre société avance à grands pas, vous avez besoin de lever des fonds et votre Business Plan est au point? Raizers va maintenant vous donner les clés pour réussir votre campagne de crowdinvesting:

  • La preuve du concept

Une question reste primordiale avant de vous lancer dans toute campagne: votre service ou produit répond-il à un besoin réel? Autrement dit, a-t-il une utilité certaine? L’absence de « marketing need » est la principale cause des échecs de startups. Il sera difficile de faire venir des investisseurs rapidement, aussi pratique votre produit ou service soit-il. Une fois votre cible identifiée, il sera important de bien la connaître, sans quoi établir une connexion avec cette dernière sera compliqué.

  • Définir une campagne de communication

Votre campagne doit être planifiée dans le temps, elle ne s’improvise pas. Elle doit être assez longue pour obtenir un maximum d’investissements mais paradoxalement assez courte pour susciter un engagement plus fort lié à l’urgence. Le choix de la durée doit donc être prudent. En général, les campagnes durent un ou deux mois, mais la communication ne doit pas s’arrêter une fois le projet financé: sachez garder contact!

Misez sur le storytelling: racontez votre histoire, la naissance de votre projet, présentez votre équipe et le rôle de chacun afin d’immerger votre audience dans votre univers.

Enfin, la campagne doit être budgétisée. L’important est de rester réaliste: voyez les choses en grand mais gardez les pieds sur terre et sachez quels messages sont importants ou non à faire passer.

  • Ne pas négliger l’importance de votre réseau en amont

Votre réseau sera essentiel à la réussite de votre campagne. Famille, amis, collègues…tous constitueront votre capital de base, non négligeable pour gagner en crédibilité sur une plate-forme. En effet, 30 à 50% des fonds levés proviennent en général de l’entourage des entrepreneurs. De plus, vos proches seront de très bons ambassadeurs et porte-paroles de votre projet!

  • Savoir pitcher

Le pitch est l’exercice incontournable de tout entrepreneur. Il va s’avérer essentiel pour présenter votre projet rapidement aux investisseurs potentiels. Il existe deux catégories de pitchs: le « pitch investisseur » se doit d’être détaillé, pour susciter de l’intérêt. L’« elevator pitch », en revanche, se veut plus court et allant à l’essentiel.

Vous serez régulièrement amenés à présenter votre projet alors croyez en vous et exprimez vous avec passion, c’est la seule manière de capter l’attention et de donner envie de prendre part au financement. Car qui, mis à part vous, est plus à même de parler de votre projet?

  • Mobiliser un maximum d’outils de communication

Événementiel, relations presse, site internet, emailing, réseaux sociaux…Visez large! Utiliser plusieurs canaux permettra d’augmenter votre visibilité et votre audience. De plus, varier le type de contenu est moins lassant et certains vous permettront même de créer de la viralité via les partages sur les réseaux sociaux.

Il est important de soigner vos visuels, le temps d’attention d’un internaute étant de 8 secondes, il faut capter son attention avec du contenu impactant.

À noter également que le format vidéo est très en vogue de par la richesse d’informations qu’il contient dans une durée réduite. Elle très convoitée pour la présentation du projet car elle permet de vous présenter et de mettre en scène votre univers. Mais, une fois encore, le temps d’attention des internautes est assez volatile: une vidéo durant moins de 2 minutes est visualisée par 70% de l’audience. Entre 2 et 3 minutes, elle ne sera visualisée qu’à 50% de votre audience. Plus une vidéo est courte, plus elle a donc de chance d’être visionnée. Il faut aller à l’essentiel.

Les réseaux sociaux vous permettront de créer un lien avec votre communauté, et de créer votre base fan. Vous vous devrez d’être à l’écoute de votre audience et d’être accessible à celle-ci. Pour rappel, Facebook compte 1,55B d’utilisateurs dans le monde, Twitter 307M et Instagram 400M. C’est donc une audience non négligeable qui cache très certainement des investisseurs potentiels. Pensez également à ne pas délaisser LinkedIn (100M d’utilisateurs), qui se veut d’avantage professionnel et regorge de profils enclins à l’investissement.

  • Garder contact

Pour finir, il est important de savoir garder contact avec son réseau d’investisseurs et ses abonnés une fois la campagne de crowdinvesting terminée. Pensez à les remercier car évidemment sans eux rien de tout cela n’aurait été possible. Tenez-les au courant de votre développement et sachez prendre en compte leurs avis pour faire durer votre relation!

5 pensées sur “Comment réussir sa campagne de crowdinvesting?

  • 19 avril 2016 à 13 h 06 min
    Permalink

    Can I just say what a relief to find someone who actually knows what theyre talking about on the internet. You definitely know how to bring an issue to light and make it important. More people need to read this and understand this side of the story. I cant believe youre not more popular because you definitely have the gift.

    Répondre
  • 1 juillet 2016 à 16 h 38 min
    Permalink

    Well put, sir, well put. I’ll celirtnay make note of that.

    Répondre
  • 21 juillet 2016 à 9 h 03 min
    Permalink

    Everything is very open and very clear explanation of issues. was truly information. Your website is very useful. Thanks for sharing.

    Répondre
  • 22 août 2016 à 8 h 15 min
    Permalink

    I really like your writing style, superb info, appreciate it for putting up :D. « All words are pegs to hang ideas on. » by Henry Ward Beecher.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.